Une dizaine de policiers cagoules sur les visages et lourdement armés ont effectué dimanche une perquisition au domicile d’un ami de l’auteur de l’attaque au couteau qui a fait un mort samedi soir à Paris, après l’avoir arrêté.

Les policiers ont quitté l’immeuble du quartier de L’Esplanade avec un homme menotté, le visage également dissimulé par une cagoule et qui portait un t-shirt noir avec l’inscription Grozny et le dessin d’une kalachnikov dans le dos.

Un deuxième homme a également été emmené par les policiers sans être menotté.

SUR LE MEME SUJET :

Attaque au couteau à Paris : le portrait de l’agresseur

Les personnalités politiques ont condamné l’attaque au couteau produite à Paris samedi