La France est prête à discuter de la levée des sanctions contre la Russie, a annoncé mardi le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux à l’antenne de la chaîne BFM.

En répondant à la question du journaliste sur les perspectives de levée des sanctions contre la Fédération de Russie à l’occasion de la prochaine visite du président russe Emmanuel Macron en Russie la semaine prochaine, Griveaux a déclaré : « Il est trop tôt pour en parler, mais rien n’est impossible. Il n’y a pas de situations désespérées », a-t-il dit, « tout peut être discuté, c’est le principe de la diplomatie ».

M. Griveaux ne pense pas que Paris aborde des positions différentes aux contacts avec Washington et Moscou. « Vladimir Poutine a été invité à Versailles dans les premières semaines après l’élection d’Emmanuel Macron. » « La semaine prochaine, le président français se rendra en Russie », a rappelé le porte-parole du gouvernement.
Il a souligné que « Paris négocie avec tout le monde ». « Nous adhérons au principe du multilatéralisme », a déclaré M. Griveaux.

Etiquette: ; ;