La France envisage de poursuivre les activistes défendant la frontière dans les Alpes contre les immigrants illégaux.

La France envisage de poursuivre les activistes défendant la frontière dans les Alpes contre les immigrants illégaux

Le mouvement « Defend Europe » vient de lancé une mission pour intercepter les immigrants illégaux qui tentent de pénétrer la France via les Alpes. Les Européens d’extrême droite de différents pays ont bloqué la voie montagnarde la plus importante des migrants et les ont remis aux gardes-frontières. A présent, les autorités centrales de la France ont trouvé une occasion de les condamner.

Le mémorandum du ministère de l’Intérieur, envoyé aux autorités régionales, a indiqué clairement que les autorités avaient trouvé un moyen de tenir les activistes pour responsables de patrouiller la frontière et menacent de mettre fin à cette mission alpine.

« La surveillance du respect des frontières du pays, à la fois en traquant la frontière et en créant des obstacles à la traversée, par des personnes hostiles à la migration des migrants, devrait être considéré comme une ingérence dans le travail des services de police. »

« La déportation non autorisée de ces migrants, y compris sans recourir à la violence, est également une infraction. »

Cependant, le document indique que les membres de « Defend Europe » ne peuvent pas être arrêtés pour avoir surveillé et signalé à la police le passage illégal de la frontière.

Etiquette: