Le comité d’enquête de la Russie a ouvert une affaire criminelle contre le journaliste de Washinton Post Tom Rogan, qui avait publié un article « L’Ukraine devrait faire sauter le pont de Poutine en Crimée ».


Rappelons que mardi, le 15 mai, le président russe Vladimir Poutine a inauguré le pont au dessus du détroit de Kertch qui a relié la Crimée à la Russie continentale. Il l’a fait avec sa bravade habituelle qui lui est propre, en prenant la tête d’un convoi de véhicules». Ainsi commence le court article du journaliste Tom Rogan sur le site de l’hebdomadaire intitulé «L’Ukraine devrait faire sauter le pont de Crimée de Poutine».

L’auteur qualifie l’événement «d’insulte outrageante à l’égard de l’Ukraine en tant que nation» et affirme que la construction a coûté à l’Etat russe, déjà ruiné, des milliards de dollars. Cependant, pour le Kremlin, cette construction revêt d’une importance particulière symbolisant «l’appropriation officielle physique et psychologique du territoire ukrainien».

 

Etiquette: ; ;