En vertu de la loi, le 19 mai, la veille des élections des maires de villes de Chisinau et Balti, la campagne électorale est désormais interdite aux candidats aux élections et aux partis qui les ont délégués, ainsi qu’aux médias. C’est ce que stipule l’article 47, paragraphe 8 du Code électoral.

Aujourd’hui, et demain aussi, le jour du vote lui-même, il est interdit de conduire ou de couvrir des événements et de publier des matériels tournés vers l’agitation. En outre, les participants aux élections ne sont pas autorisés à apparaître sur les chaînes de télévision et / ou les stations de radio. Il est également interdit aux candidats d’effectuer des transactions financières portant la mention «Payé du fonds électoral».

Il convient de noter que la violation de la loi par les médias, les candidats et les citoyens constitue une infraction administrative et est passible d’une amende.
Rappelons que demain, le 20 mai, à Chisinau et à Balti, il y aura des élections des maires. Les nouveaux dirigeants seront sélectionnés par les résidents d’un certain nombre de locacités du pays.

Etiquette: ;