Les autorités hongroises jugent nécessaire de réviser le soutien de l’Alliance de l’Atlantique Nord à l’Ukraine. Les propositions pertinentes figurent dans la lettre adressée au Secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg.

En Hongrie, ils soulignent l’absurdité des programmes, car «malgré un niveau sans précédent de soutien politique et d’aide financière», Kiev n’a apporté aucun changement positif. « La réforme de l’Ukraine a échoué », indique le mémorandum, citant Ukrainskaya Pravda comme un extrait.

En outre, le gouvernement hongrois estime que l’Ukraine « constitue une menace pour ses voisins ».

« Afin de maintenir la stabilité dans la région à la frontière orientale de l’Alliance, l’OTAN devrait adapter sa politique à l’égard de l’Ukraine dans ces nouvelles circonstances », indique la lettre.

Le mémorandum a été approuvé lors d’une réunion du gouvernement hongrois dirigée par le Premier ministre Viktor Orban le 18 mai. Sa réception a été confirmée au siège de l’alliance.

Etiquette: ; ;