« Quand on ne respecte plus le pluralisme et la liberté d’expression, c’est la dictature. Et il y a eu un nettoyage ethnique en Syrie » explique Etienne Gernelle, le directeur du Point, pour justifier le mot « dictateur » sur sa dernière Une : « Le dictateur, jusqu’où ira Erdogan ? »

DOSSIER : Le Point vs Erdogan

Etiquette: ; ; ;