Le député de l’Essone Manuel Valls a déclaré qu’il fallait « réfléchir, de nouveau, à la question de quotas » concernant l’immigration.


 

Et d’ajouter : « il faut choisir de quel type d’immigration on a besoin » et penser cela dans « une dimension plus large de l’Afrique et du bassin méditerranéen ».

L’ancien premier ministre a également affirmé, concernant l’évacuation ce matin de camps de migrants à Paris, qu’il « fallait le faire » mais que « le défi est beaucoup plus large ». Il a dénoncé la responsabilité de la chancelière Angela Merkel, affirmant qu’elle avait eu « tort d’accueillir plus d’un million de personne. » Et d’ajouter : « Aujourd’hui nous en subissons les conséquences. Regardez ce qu’il s’est passé en Autriche et ce qu’il se passe en Suède ». Le député de l’Essone a estimé qu’il fallait ainsi que l’Europe s’inscrive dans un « plus grand projet avec l’Afrique ».

Etiquette: ; ;