Le compte Twitter de Radio Svoboda a diffusé la vidéo de l’explosion de joie des journalistes de la chaîne de télévision ukrainienne ATR, où travaillait Arkadi Babtchenko, au moment où les services secrets ukrainiens annonçaient qu’il était bien en vie.

En même temps la réaction du président de l’ONG Reporters sans frontière a été plutôt négative.

La mise en scène du meurtre du journaliste Arkadi Babtchenko par les services ukrainiens est « navrante », a condamné mercredi le secrétaire général de Reporters sans frontières (RSF), Christophe Deloire.

Si la réapparition du journaliste est « un grand soulagement », « il est navrant et regrettable que les services ukrainiens aient joué avec la vérité, quel qu’en soit le motif », a-t-il déclaré à l’Agence France-Presse.

 

Etiquette: ;