Les nationalistes anti-immigration du Parti démocratique slovène(SDS) sont sans surprise arrivés en tête dimanche des élections législatives, selon les résultats préliminaires diffusés par la commission électorale.

L’ancien Premier ministre conservateur Janez Jansa, un proche du Hongrois Viktor Orban, est arrivé en tête des législatives slovènes dimanche 3 juin, mais sans être assuré de rassembler une majorité, après avoir brandi le spectre d’une invasion migratoire dans ce petit pays situé sur l’ancienne « Route des Balkans ».

« Nous avons fait un premier pas pour un Slovénie forte et responsable en Europe », a relevé dans un tweet Janez Jansa, 59 ans, qui durant sa campagne a emprunté des accents xénophobes au dirigeant national-conservateur hongrois. Celui-ci lui a en retour apporté un soutien appuyé, le qualifiant de « garant de la survie du peuple slovène ».

Etiquette: ; ; ;