Le chef de la diplomatie turque s’est exprimé durant un iftar organisé par l’Association de Culture et de Solidarité des Turcs de Crimée, en présence du ministre ukrainien des Affaires étrangères, Pavlo Klimkin, et du chef des Turcs tatars de Crimée, Mustafa Abdulcemil Kirimoglu, jeudi à Ankara.

Regrettant l’oppression subie par les Tatars de Crimée, Cavusoglu a déclaré: « La Turquie a toujours été aux cotés des Tatars de Crimée, tout comme des autres peuples opprimés. Nous poursuivrons d’être solidaires de ce peuple. Nous n’avons jamais reconnu, et ne reconnaîtrons jamais l’annexion de la Crimée [par la Russie]. »*

Cavusoglu a critiqué certains États occidentaux et européens de commencer à oublier la question criméenne.

« Nous leur rappelons que s’ils oublient la Crimée aujourd’hui, ils seront responsables des choses qui surviendront en Ukraine dans l’avenir », a-t-il insisté.

Le ministre turc a assuré que son pays poursuivra de défendre la cause criméenne à travers toutes les plate-formes internationales, dont le Conseil de l’Europe et l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).

Il a conclu que la Turquie soutient l’intégrité et l’unité territoriales de l’Ukraine.

* le 16 mars 2014 les citoyens de Crimée ont voté pour l’indépendance de la péninsule de l’Ukraine et au rattachement à la Russie. Par contre plusieurs pays occidenaux voient dans cette démarche les activités séparatistes encouragées par Moscou.

Etiquette: ; ;