Le comité directeur de la Fédération européenne des journalistes (FEJ) a adopté une résolution à la suite du congrès de l’organisation à Lisbonne, exprimant sa préoccupation face aux menaces qui pèsent sur les journalistes des médias en Ukraine.

Le congrès annuel de la FEJ condamne la violence verbale croissante, y compris sur Internet, contre les journalistes en Ukraine … Charge le comité de direction de fournir un soutien complet à ses collègues ukrainiens, sa branche, l’Union nationale des journalistes d’Ukraine et condamne résolument la campagne d’intimidation exhortez les autorités ukrainiennes à mettre un terme à tout harcèlement de journalistes et de représentants d’organisations journalistiques « , indique le communiqué.

Le communiqué note également que «l’opération de désinformation» autour du meurtre d’Arkady Babchenko, organisé par les autorités ukrainiennes, «porte gravement atteinte à la crédibilité des journalistes du fait que l’opinion publique est délibérément trompée par la propagande».

« Le congrès annuel reçoit le comité directeur pour demander la reprise de la » ligne rouge « de la Fédération Européenne et Internationale des Journalistes en cas d’urgence, et demande aux gouvernements de Russie et d’Ukraine de protéger les journalistes couvrant la région, de libérer les journalistes emprisonnés ou poursuivis. « , le document dit.

Adopté une résolution urgente en rapport avec les menaces contre les journalistes en Ukraine a précédemment chargé les membres du comité de direction d’assister à la réunion annuelle.

 

Etiquette: ; ; ;