Le Cabinet présidentiel de la Corée du Sud (Cheong Wa Dae) a indiqué, mercredi, que la suspension des exercices militaires conjoints avec les Etats-Unis pourrait être nécessaire pour faciliter les discussions relatives à la dénucléarisation de la Corée du Nord.

« Nous pensons qu’il est urgent d’envisager différentes manières de promouvoir le dialogue dans le cadre des négociations en cours entre Pyongyang et Washington pour désarmer la péninsule coréenne et ramener la paix », a rapporté l’agence de presse sud-coréenne Yonhap a rapporté, citant le porte-parole du Bureau présidentiel, Kim Eui-kyeom.

Les déclarations du Cheong Wa Dae interviennent un jour après la tenue du Sommet historique entre le président américain, Donald Trump, et le dirigeant sud-coréen, Kim Jong-un dans le cadre de leur première réunion à Singapour.

La déclaration conjointe signée après la réunion comprenait l’engagement de Pyongyang à la dénucléarisation de la péninsule coréenne en échange de l’engagement des États-Unis envers la sécurité nord-coréenne.

Trump avait déclaré lors d’une conférence de presse après le sommet qu’il suspendra les exercices militaires réguliers avec la Corée du Sud qu’il avait qualifiés « d’extrêmement provocateurs et coûteux ».

« Il n’est pas approprié que les exercices entre Séoul et Washington se poursuivent pendant que nous menons des négociations de paix avec le voisin du nord », avait-il ajouté.

Etiquette: ; ;