Le secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo, a déclaré que Washington n’abolirait pas les sanctions contre la RPDC tant que la dénucléarisation ne serait pas « complète, vérifiable et irréversible ».

Comme le rapporte Ryonhap, il l’a dit après avoir rencontré des homologues japonais et sud-coréens.

Pompeo a également déclaré que le leader de la RPDC, Kim Jong-un, comprend la nécessité d’un processus « rapide ».

Selon lui, le processus de dénucléarisation sera basé sur «les circonstances et la cohérence».

Etiquette: ; ;