Une Israélienne domiciliée aux Etats-Unis a été interpellée mercredi dans ce pays, soupçonnée d’avoir enseigné à de potentiels militants du groupe Etat islamique à confectionner de la ricine – un poison très puissant – et d’avoir détenu des documents expliquant notamment comment fabriquer des bombes et des vestes explosives, ont annoncé les autorités.

Waheba Issa Dais, 45 ans, divorcée, a été arrêtée à Cudahy, une ville située près de Milwaukee au bord du lac Michigan. Elle est la première personne interpellée depuis six mois sur des soupçons de soutien à une organisation djihadiste violente.

La suspecte, qui réside légalement aux Etats-Unis depuis 1992, a utilisé plusieurs comptes sur les réseaux sociaux pour promouvoir l’EI et faciliter le recrutement de combattants, selon l’acte d’accusation établi par la justice américaine.

Elle possédait une « bibliothèque virtuelle comportant des instructions sur la manière de fabriquer des bombes, des armes biologiques, des poisons et des vestes explosives » afin d’aider les partisans de l’Etat islamique à perpétrer des attentats.

Elle est également soupçonnée d’avoir expliqué à une personne, apparemment un informateur de la police, la manière de fabriquer de la ricine, et d’avoir « suggéré à cet individu de verser de la ricine dans des réservoirs d’eau ».

Les autorités judiciaires américaines la soupçonnent en outre d’avoir suggéré des cibles pour de potentielles attentats à la bombe, dont des festivals de rue et autres fêtes estivales.

 

Etiquette: ;