L’Ukraine a lancé un appel d’offres pour un projet de construction d’une valeur de 164 millions de dollars américains sur le site de la centrale nucléaire détruite de Tchernobyl, a rapporté la presse locale.

L’appel d’offres, qui a été émis par Tchernobyl NPP, une entreprise d’Etat spécialisée, recevra les candidatures par le biais du système électronique de passation des marchés ukrainien « ProZorro », a rapporté l’agence de presse Interfax-Ukraine.

L’Ukraine cherche un entrepreneur pour des travaux de construction sur le site de la nouvelle arche de confinement, ainsi que pour démanteler les structures instables de l’ancien sarcophage. Le projet devra être achevé avant le 20 décembre 2027.

Le dépôt des candidatures à l’appel d’offres se terminera le 23 juillet 2018, et les enchères inversées destinées à choisir un candidat auront lieu le 28 août 2018.

La centrale nucléaire de Tchernobyl, à 110 km au nord de Kiev, a connu l’un des pires accidents nucléaires de l’histoire le 26 avril 1986, lorsqu’une série d’explosions a dévasté le réacteur n°4, projetant un nuage radioactif à travers l’Ukraine, la Biélorussie, la Russie et plusieurs autres pays européens.

Peu après l’accident, le réacteur détruit a été recouvert par un sarcophage protecteur, qui a empêché les radiations de s’échapper pendant plusieurs décennies.

En novembre 2016, un nouveau sarcophage de confinement, surnommé l’Arche, a été érigé au-dessus du réacteur pour remplacer l’ancien sarcophage.

Une fois qu’elle entrera en opération, l’Arche protégera l’environnement des radiations pendant les 100 prochaines années.

Etiquette: ; ;