Le président de la République Emmanuel Macron a indiqué vendredi qu’il « désapprouve en tous points » les positions pro-Orbán de l’ambassadeur de France en Hongrie, exprimées dans une note confidentielle obtenue par Mediapart.

Mediapart a révélé vendredi le contenu d’une note diplomatique, rédigée le 18 juin par Éric Fournier, l’ambassadeur de France à Budapest, dans laquelle le diplomate vante la politique de Viktor Orbán et dénonce la « magyarophobie » de la part de journalistes étrangers.

« Je désapprouve ces conclusions en tous points. Elles ne correspondent absolument en rien à la position française », a réagi le même jour le président français, lors de la conférence de presse qui a suivi le Conseil européen.

Emmanuel Macron ne compte pas cependant prendre de sanction contre le diplomate étant donné que ses prises de positions ont été faites dans le cadre d’une note confidentielle : « Cette parole est l’expression d’une conviction personnelle dans le cadre d’une note confidentielle. Il ne s’agit pas de l’expression de la position officielle française. Cet ambassadeur aurait-il tenu publiquement de tels propos, il aurait été révoqué sur le champ. Si la preuve m’est donnée qu'[une] telle [position] a été tenue publiquement, cet ambassadeur sera révoqué ».

Etiquette: ; ;