Emmanuel Macron s’exprimera devant le Congrès réuni à Versailles le 9 juillet.

Les députés de la France insoumise n’iront vraisemblablement pas au Congrès qui se réunira le 9 juillet, a annoncé lundi 2 juillet Alexis Corbière. Le député de Seine-Saint-Denis a fustigé sur BFMTV et RMC l’exercice du discours du « monarque présidentiel » devant le Congrès, sans interpellation possible des parlementaires.

« Un exercice qui consiste à dire que le monarque présidentiel vient, s’exprime et ne souffre pas d’entendre la réponse et s’en va, je ne suis pas d’accord », a dénoncé le député. « Moi, je suis prêt à écouter Emmanuel Macron (…), à la condition qu’il s’exprime devant le Parlement, que l’opposition, les groupes lui répondent et il écoute », a assuré l’élu de Seine-Saint-Denis.

« On va en rediscuter, mais la logique dans laquelle nous sommes à ce stade, c’est de ne pas y aller », a indiqué Alexis Corbière.

Le Parlement sera réuni en Congrès le lundi 9 juillet à Versailles, où le président de la République doit s’exprimer. Il y a un an, le 3 juillet 2017, Emmanuel Macron avait fixé devant le Congrès le cap de son action pour le quinquennat, annonçant notamment la réforme des institutions. Des députés de La France insoumise et des parlementaires communistes avaient alors déserté la salle du Congrès.

« La Ve République commence à donner des traits de ce que j’appelle cettemonarchie élective boursouflée », a tancé Alexis Corbière. « Le ‘roi’ vient et n’écoute même pas ce que nous avons à lui dire », a-t-il ajouté. « Ç a coûte 400.000 euros, ce Congrès (…) Invitez-le à BFM, ça vous fera de l’audience et ça coûtera moins cher au contribuable », a-t-il plaidé.

 

Etiquette: ; ;