Toutes les versions européennes de Wikipédia vont-elles fermer pour protester contre la directive sur le droit d’auteur ? En tout cas, quatre d’entre elles sont aujourd’hui inaccessibles.

L’action de la version italienne de Wikipédia semble être une source d’inspiration pour les autres communautés. Alors que l’encyclopédie dans la langue de Dante est inaccessible depuis le 3 juillet pour protester contre la directive sur le droit d’auteur, voilà que trois autres déclinaisons du projet collaboratif ont décidé de baisser le rideau provisoirement pour marquer eux aussi leur opposition.

Il s’agit des versions espagnole , estonienne et lettone. Sur chaque mouture, le lecteur est redirigé systématiquement vers un communiqué expliquant les raisons de l’indisponibilité temporaire de l’encyclopédie libre et gratuite et les effets que cette proposition de directive sur le droit d’auteur dans le marché unique numérique pourrait avoir sur l’accès et le partage du savoir sur Internet.
VERS UN EFFET BOULE DE NEIGE ?
Concernant la version française de Wikipédia, aucun bandeau ni redirection forcée des lecteurs sur un communiqué semblable n’est (pour l’instant ?) d’actualité. On trouve toutefois bien un message de la communauté en date du 4 juillet dans lequel elle prévient que si la directive « est approuvée il sera peut-être impossible de partager un article de journal […]. Wikipedia elle-même risquerait de fermer ».

Les autres grosses communautés (notamment allemande, portugaise, polonaise ou encore néerlandaise) n’ont pour l’heure pris aucune mesure aussi radicale. La version anglaise, elle, a opté pour une posture médiane, avec un bandeau en haut du site. Il n’est pas impossible que l’imminence du vote au Parlement européen et la prise de position d’autres chapitres les incitent à se durcir.

Lire la suite

Etiquette: ;