Le conflit social dû à réforme de la Cour suprême polonaise a fait l’ancien héros de la lutte contre le communisme Lech Walesa venir apporter son soutien à la présidente de la cour qui refuse de quitter son poste, le Premier ministre accusant de son côté l’institution d’abriter d’anciens juges communistes, auteurs de « sentences honteuses ».

Etiquette: ; ;