La France est accusée de violer le traité sur les armes. Plusieurs ONG ont dénoncé hier la poursuite des ventes d’armements par la France à l’Arabie saoudite et aux Émirats arabes unis, pays impliqués dans le conflit au Yémen. Paris défend des procédures d’autorisation «très poussées».

Для плеера требуется установить Flash Player

Etiquette: ; ;