Environ 200 personnes ont manifesté pour plus d’hospitalité envers les réfugiés en France à Grande-Synthe. Ils ont aussi critiqué les patrouilles aux frontières franco-italiennes et franco-britanniques et protesté contre l’existence d’un «crime de solidarité».

Для плеера требуется установить Flash Player

Etiquette: ;