Après la mort d’un jeune homme lors d’un contrôle de police à Nantes le 3 juillet, les mouvements d’émeutes nocturnes reprennent chaque soir dans les quartiers sensibles. Le policier auteur du tir a été placé en garde à vue par l’IGPN.

Etiquette: ; ; ;