Le ministre britannique en charge du Brexit David Davis a démissionné de son poste, a indiqué l’agence de presse PA dimanche soir sur base de sources anonymes.

ette annonce intervient deux jours après que la Première ministre Theresa May a obtenu l’accord du gouvernement pour proposer le maintien d’une relation commerciale post-Brexit étroite avec l’UE. Cette démission a été suivie de celle du secrétaire d’État au Brexit Steve Baker, selon les médias britanniques.

M. Davis, un eurosceptique nommé il y a deux ans pour diriger un ministère créé au lendemain du vote des Britanniques pour quitter l’Union européenne, a menacé à plusieurs reprises ces derniers mois de quitter ses fonctions, en raison de désaccords avec Mme May, selon les médias britanniques.

Le député conservateur Peter Bone a estimé qu’il « avait fait la bonne chose », estimant que les propositions de Mme May n’avaient de Brexit « que le nom » et n’étaient « pas acceptables ».

Ces propositions, que Mme May doit présenter lundi aux députés britanniques, avant de les soumettre à Bruxelles, prévoient de mettre en place une zone de libre échange et un nouveau modèle douanier avec les 27, afin de maintenir un commerce « sans friction » avec le continent.

M. Davis, 69 ans, est un vieux routier de la politique britannique.

Secrétaire d’État aux Affaires européennes de 1994 à 1997, il avait été en 2005 candidat à la direction du Parti conservateur mais avait été battu par David Cameron.

Il est député de Haltemprice and Howden, circonscription du nord-est de l’Angleterre.

Etiquette: ;