Le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté à l’unanimité de ses 15 membres une résolution dénonçant « fermement » le recours aux enfants dans les conflits, une pratique qui a changé d’échelle depuis deux décennies.

La résolution « condamne fermement toutes les violations du droit international impliquant le recrutement et l’utilisation des enfants par des parties à un conflit armé ». Le texte cite parmi les attaques visant des enfants les meurtres, les viols, les enlèvements, les bombardements d’écoles et d’hôpitaux.

Pour le Premier ministre suédois, Stefan Löfven, dont le pays préside en juillet le Conseil de sécurité, si « nous avons différents chiffres, l’ONG Save the children dit que nous avons environ 357 millions d’enfants pris dans des conflits ». « Nous pouvons être en désaccord sur la question de combien mais nous devons tous être d’accord pour dire que chaque enfant confronté à un conflit ou une guerre est un échec et que nous devons faire en sorte que cela change », a-t-il ajouté devant des journalistes. La résolution « demande aux États et à l’Organisation des Nations Unies d’intégrer la protection de l’enfance dans toutes les activités pertinentes de prévention des conflits et des situations d’après-conflit ».

Etiquette: ;