La Grèce a l’intention d’ expulser deux diplomates russes, et d’interdire l’entrée sur son territoire à deux autres, accusés « d’actions contre sa sécurité » a révélé aujourd’hui le grand quotidien grec Kathimerini.

Selon ce journal, Athènes accuse les diplomates « d’avoir tenté d’extraire et de faire circuler des informations et d’avoir soudoyé des fonctionnaires ». Les autorités grecques n’avaient pas répondu dans l’immédiat aux sollicitations de l’AFP pour commenter cette information.

« La Russie va prendre des mesures réciproques, comme c’est le cas habituellement dans des circonstances pareilles », a pour sa part indiqué à Moscou un porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères à l’AFP. Selon des sources diplomatiques, citées par Kathimerini, Athènes entend « immédiatement expulser deux diplomates dont Victor Yakovlev, un employé de l’ambassade de la Russie à Athènes ».

Malgré les relations tendues entre Moscou et Bruxelles, Athènes entretient traditionnellement de bonnes relations avec la Russie, pays également orthodoxe. La Grèce n’avait notamment pas expulsé de diplomates russe, comme d’autres de ses partenaires l’avaient fait, lors de l’affaire de l’empoisonnement en Grande-Bretagne de l’ex-agent double russe Serguei Skripal.

Etiquette: ; ;