Donald Trump, toujours fidèle à lui-même. Le président américain, habitué aux déclarations fracassantes, s’en est cette fois pris à ses alliés de l’OTAN. Il insiste pour que ces derniers augmenter leurs dépenses militaires pour qu’elles atteignent 4% de leur PIB, un chiffre bien supérieur à l’objectif initial de 2 %.

Для плеера требуется установить Flash Player

Etiquette: ; ;