La coopération entre la Russie et l’Iran est plus nécessaire qu’avant en raison du fait que le président américain est un rebelle, a déclaré le conseiller du Guide suprême iranien lors de la réunion pour livrer deux messages du Guide suprême de la révolution islamique l’ayatollah Seyyed Ali Khamenei et le président Hassan Rohani au président russe Vladimir Poutine.

«La situation actuelle est très sensible; le monde est sous l’influence d’un rebelle en tant que président des États-Unis. Ainsi, les collaborations deviennent de plus en plus nécessaires. Et c’est pourquoi je transmets des messages du président et du Guide suprême de l’Iran», a déclaré Ali-Akbar Velayati.

Affirmant que les relations entre l’Iran et la Russie sont stratégiques, le conseiller du Guide suprême des affaires internationales Velayati a déclaré lors de la réunion: «Au cours des dernières années, les liens mutuels et régionaux se sont développés.»

La coopération en Syrie contre le terrorisme et ses créateurs est un exemple des relations entre Téhéran et Moscou; De telles relations ne peuvent être décrites qu’à long terme, a déclaré Velayati.

«De plus, les liens mutuels dans les domaines de la défense, de la politique, de l’économie, de la sécurité et de la technologie nucléaire en sont d’autres exemples.»

Il a espéré que les discussions avec le président russe et d’autres autorités aboutiront à un tournant dans les liens stratégiques des deux pays.

Velayati est arrivé mercredi dans la capitale russe. Il restera en Russie pendant trois jours.

Rencontrer des ministres russes et prononcer un discours au sein du groupe de réflexion du Valdai Discussion Club sont également à l’ordre du jour.

Etiquette: ; ;