Au moins quatre personnes ont été tuées dans des affrontements dans la ville de Masaya, située dans l’ouest du Nicaragua, a déclaré La Prensa en référence au représentant de l’Association nicaraguayenne des droits de l’homme.

 

Comme spécifié, parmi les morts – un policier et trois civils. Selon le journal, ils ont été tués dans la zone urbaine de Monimbo, où les forces gouvernementales ont tenté d’enlever les barricades construites par les manifestants. Aussi rapporté sur les victimes, mais leur nombre n’est pas spécifié.

En outre, les résidents locaux rapportent que plusieurs personnes à Monimbo ont été capturées par l’armée. Ils ont été emmenés dans une direction inconnue.

Les manifestations de masse au Nicaragua, qui ont débuté le 18 avril, ont été déclenchées par la réforme de la sécurité sociale, qui prévoit une augmentation des cotisations des travailleurs aux caisses d’assurance sociale et une réduction des prestations.

Etiquette: ; ;