Des avions et des chars israéliens ont bombardé aujourd’hui des « cibles militaires dans toute la bande Gaza » en réponse à des « tirs » visant des troupes israéliennes près de la frontière avec cette enclave palestinienne, a indiqué l’armée dans un communiqué.

Les tirs contre les soldats israéliens ont eu lieu lors de « violentes émeutes le long de la clôture de sécurité », qui marque la frontière entre Israël et la bande de Gaza, a affirmé l’armée.

Peu auparavant, le ministère de la Santé palestinien à Gaza avait annoncé la mort de deux Palestiniens par l’armée israélienne, dans le sud de la bande de Gaza. Les tirs visaient un poste d’observation du Hamas, le mouvement islamiste au pouvoir dans la bande de Gaza, selon des sources de sécurité palestiniennes. Depuis le 30 mars, des Palestiniens manifestent régulièrement dans le secteur frontalier pour dénoncer notamment le blocus israélien autour de la bande de Gaza.

Etiquette: ; ;