L’armée israélienne a dévoilé jeudi les détails d’un nouveau char qu’elle développe, en affirmant qu’elle incluait des technologies adaptées aux nouvelles formes de guerre.

Le Merkava 4 Barak, qui sera opérationnel dans trois ans, sera le dernier de la série de chars israéliens Merkava, traditionnellement conçus pour faire face aux forces blindées des Etats arabes voisins.

Le Merkava 4 Barak sera équipé de capteurs qui permettront au commandant du char d’avoir une vision complète de l’environnement à l’intérieur de son casque, évitant ainsi à l’équipage de devoir s’exposer.

Ce nouveau modèle intègre l’idée que dans les futurs théâtres de guerre, « l’ennemi ne sera pas nécessairement des Etats et des armées, mais plutôt (…) des individus », a affirmé le général Guy Hasson, chef du corps blindé de l’armée.

Les capteurs et autres moyens technologiques « nous permettront de faire face à un ennemi insaisissable, qui se cache », a-t-il ajouté devant la presse.

L’Etat hébreu utilise notamment des chars sur le front de Gaza, ciblant des positions du mouvement islamiste Hamas ainsi que des personnes tentant selon lui d’infiltrer son territoire.

Etiquette: ; ;