Un attentat a frappé samedi une école de sages-femmes à Jalalabad, dans l’est de l’Afghanistan, faisant au moins trois blessés selon un premier bilan, ont annoncé à l’AFP plusieurs responsables régionaux.

« L’attaque a visé notre centre de formation des sages-femmes », a indiqué le porte-parole du département provincial de la santé, Inamullah Miakhil, après que plusieurs résidents eurent signalé au moins une forte explosion.

Un autre témoin a fait également fait état de tirs épars. « J’ai entendu des tirs et vu des assaillants qui dispersaient des mines. Les forces afghanes sont en train de les désamorcer », a-t-il affirmé sous couvert de l’anonymat.

Jalalabad, capitale régionale de l’Est, est fréquemment le théâtre d’attentats perpétrés par les talibans ou le groupe Etat islamique. Le dernier en date remontait au 11 juillet, contre un bâtiment du département de l’éducation. L’opération, qui n’avait pas été revendiquée, avait fait onze morts.

La veille, une attaque suicide de l’EI contre un convoi des services de renseignements afghans avait fait douze morts, essentiellement des civils pris dans l’incendie d’une station service déclenché par l’explosion.

Etiquette: ; ;