Le rabbin de la synagogue du Havre a découvert vendredi matin que la synagogue de la communauté avait été vandalisée par un ou des auteur(s) pour le moment non-identifié(s).

Les phrases « Non aux sionistes. Non à Israël » ont été inscrites en lettres noires sur le mur de la synagogue donnant sur la rue. De plus, des petits drapeaux palestiniens, français et libanais ont été collés sur la porte du lieu de culte.

« Lorsque je suis arrivé à la synagogue pour la prière de Shabbat samedi matin, la police était déjà sur place », a indiqué le rabbin de la ville, Dov Lewin.

L’homme a précisé que les forces de l’ordre étaient entrées dans la synagogue pour une vérification mais qu’aucun danger ou dégradation à l’intérieur des lieux n’avaient été rapportés.

Selon Dov Lewin, le président de la communauté juive du Havre a prévenu les services de la ville, qui ont nettoyé les inscriptions dès que possible. Ces dernières ne sont actuellement plus visibles sur le bâtiment religieux.

Dov Lewin espère que cet indicent « renforcera la communauté juive » de la ville et qu’elle permettra à ses membre d’en « ressortir plus forts ».

Aucune plainte n’a été déposée par le rabbin, cependant une enquête a été ouverte par les services de police locaux.

Il y a moins d’un an, plusieurs balles à blanc avaient été tirées contre un mur de la synagogue.

Cette dernière est surveillée par la police dès que des événements communautaires s’y déroulent, depuis les attentats du 13 novembre.

 

Etiquette: