Le journaliste Alaa Rimawi, 40 ans, détenu dans une prison israélienne, est en grève de la faim, a annoncé le Club du prisonnier palestinien (non gouvernemental) mercredi.

Mondher Abu Ahmed, l’avocat de cette association palestinienne a indiqué, dans un communiqué dont une copie est parvenue à Anadolu, que Rimawi a entamé sa grève depuis le premier jour de son arrestation, il y a deux jours, et qu’il exprimait ainsi son refus d’être arrêté en raison de son travail journalistique.

Rimawi est sous enquête au centre de détention d’Ofer près de la ville de Ramallah, a ajouté Abu Ahmed, tout en notant qu’une audition est prévue, jeudi, pour entamer un procès à l’encontre du détenu.

Rimawi est le directeur de la chaîne satellitaire Al-Qods basée à Jérusalem.

Le journaliste a été arrêté à son domicile à Ramallah le 30 juillet 2018, en plus des trois journalistes: Mohammed Alwan, Qutaiba Hamdan et Hosni Anjas.

Mercredi, les autorités israéliennes ont également arrêté le journaliste Mohamed Anwar Mona à son domicile à Naplouse.

Le nombre de détenus palestiniens dans les geôles israéliennes est estimé à environ 6500, y compris 350 enfants et 1800 patients, dont 700 ont besoin d’une intervention médicale d’urgence, selon les autorités palestiniennes.

Etiquette: ; ;