Les Terriens ont surconsommé l’ensemble des ressources naturelles que la nature peut renouveler en une année. A partir de ce mercredi et pour les cinq prochains mois de 2018, l’humanité va donc vivre à crédit.

Le 1er août est « la date à laquelle nous aurons utilisé plus d’arbres, d’eau, de sols fertiles et de poissons que ce que la Terre peut nous fournir en un an pour nous alimenter, nous loger et nous déplacer et émis plus de carbone que les océans et les forêts peuvent absorber », explique Valérie Gramond de WWF, partenaire du Global Footprint Network. « Il nous faudrait aujourd’hui l’équivalent de 1,7 Terre pour subvenir à nos besoins », souligne WWF dans un communiqué.

Etiquette: ; ;