Les autorités américaines ont arrêté et inculpé un employé de General Electric (GE) qu’elles accusent d’avoir volé des secrets technologiques du conglomérat industriel portant sur ses turbines.

Xiaoqing Zheng, 56 ans, qui habite la ville de Niskayuna dans l’état de New York, a usé de « moyens sophistiqués et élaborés » pour voler le 5 juillet « des dossiers électroniques contenant des secrets commerciaux de GE sur les technologies liées aux turbines », accuse le département de la Justice dans un communiqué diffusé dans la nuit de mercredi à jeudi.

Le régulateur ne dit pas si l’ingénieur comptait vendre ces secrets ni s’il agissait à titre personnel, pour le compte d’une organisation ou d’une entreprise concurrente voire d’un pays.

Xiaoqing Zheng, diplômé du prestigieux Massachusetts Institute of Technology (MIT) selon sa page LinkedIn, doit être présenté à un juge ce jeudi vers 17H30 GMT dans le cadre d’une audience sur le prolongement de sa détention ou sa libération conditionnelle.

Il risque une peine de prison maximum de 10 ans et une amende de 250.000 dollars.

Cet ingénieur travaillait chez GE depuis au moins 10 ans et était affecté à la division GE Power (énergie), qui comprend une grande partie de l’ancien fleuron français Alstom, racheté au prix fort en 2014.

Cette unité fabrique des turbines à gaz et à vapeur ou encore des générateurs et est en grande difficulté financière parce qu’elle n’a pas su anticiper la chute des prix de l’électricité de gros et de l’effondrement des commandes de turbines.

Etiquette: ;