Plusieurs dizaines de milliers de personnes, notamment des arabes de la communauté druze, se sont rassemblées samedi soir à Tel Aviv (Israël) sur la place Yitzhak Rabin pour protester contre la nouvelle loi proclamant qu’Israël est « l’État nation du peuple juif ».

Face au tollé soulevé à l’étranger comme en Israël, le premier ministre Benjamin Netanyahu défend ardemment cette loi, qui proclame que seuls les Juifs ont le droit à l’autodétermination dans le pays et rabaisse le statut de l’arabe, jusqu’alors langue officielle.

La gauche israélienne et les dirigeants de la communauté arabe israélienne ont également condamné la nouvelle loi.

Etiquette: ; ; ;