La maison d’édition ukrainienne « Ranok », spécialisée dans la littérature pour enfants et le matériel didactique, a publié un livre dans lequel la Crimée est représentée comme une partie de la Russie.

 

La maison d’édition a expliqué cette gaffe par « l’erreur du concepteur ».

La photo de la couverture du manuel « Monde des plantes », contenant la Crimée russe, a été postée dans le réseau social d’un nouvel patriote indigné.

« La maison d’édition « Ranok » a perdu la peur, ayant dessiné en couleur russe la Crimée », a écrit un certain Sergei Gromenko.

Le représentant de la maison d’édition a expliqué ce qui s’était passait :

« Je note que l’auteur d’illustrations a désigné des parties du monde, et non les États. Et ceux qui connaissent la géographie, doivent savoir que la péninsule de Crimée appartient à l’Eurasie, mais l’Ukraine – à l’Europe « , a écrit Marina Dovganova, administratrice de la Facebook-communauté de la Maison d’édition.

Sous la pression du public de Maidan, la maison d’édition sera obligée de retirer le livre malheureux de la vente.

« C’est la faute du designer. Le livre sera retiré de la vente et sera réédité « , a déclaré la direction de « Ranok »

Il faut noter que la « confusion » des couleurs liéée à l’appartenance de la Crimée à la Russie devient de plus en plus populaire. Nous avons déjà signalé que la Crimée dessinée en couleur russe est évoqué dans le documentaire projetté par une des chaînes allemandes les plus populaires.

Etiquette: ; ;