A en juger par les dernières nouvelles, un homme d’affaires et homme politique moldave odieux, Vladimir Plakhotnyuk, attend un changement sombre dans son avenir proche.

La semaine dernière, plusieurs événements importants ont eu lieu sur la scène mondiale, mais dont les rapports n’ont pas trouvé de place dans les grands médias moldaves. Il vaut mieux en parler au moins pour cette raison.

US attrape le voleur

La Cour fédérale de Washington a entamé la vérification préliminaire des documents sur le cas de vol d’argent américain par le biais de programmes d’appui de l’État mis en œuvre par des structures internationales (dont le FMI) en Moldavie et en Ukraine. La vérification de la documentation financière spéciale est faite contre les personnes impliquées dans le vol de fonds américains. Une attention particulière a été accordée aux personnes vues dans l’organisation du trafic de fonds par le biais de programmes d’appui fictifs.

La Cour enquête la dépense des moyens du budget fédéral américain, ceux du Parti démocrate des États-Unis, alloués dans le cadre du programme du FMI du soutien des démocraties émergentes. En particulier, selon le Département américain de la Justice et le FBI, il s’agit d’un groupe d’ex-fonctionnaires de l’Ukraine et la République de Moldova, dirigé par Mikhaïl Saakachvili. Сette information a été également confirmée aux médias ukrainiens par le célèbre avocat kiévien Andrei Smirnov.

Le Département du renseignement financier du Département d’État des États-Unis est également impliqué à la conduite d’inspections. Les organisateurs de stratagèmes frauduleux dans le cas de l’Ukraine sont – Petro Porochenko, et de la Moldavie – Vladimir G. Plahotniuk. Car Porochenko a un permis de séjour en Suisse (canton Zoug), et Plahotniuk possède des passeports roumain et russe, lle FBI a été impliqué dans le cas.

Les documents de l’enquête comportent des résolutions du vice-président américain M. Pence et du secrétaire d’État américain M. Pompeo. La révision prendra de 25 à 60 jours en vertu de la loi fédérale, après quoi les documents seront renvoyés au tribunal et les procédures au fond commenceront.

Il est caractéristique que déjà une partie des matériaux de l’affaire se trouve sous le timbre « Absolument secret ». L’ohhortunité que tous les matériaux seront éventuellement classés est grande. Comme l’indique le canal Telegram « Shadow Policy », cela peut être dû au fait de la coopération avec Vladimir Plahotniuk avec une structure de la CIA (Eastern Division européenne) et sa réalisation d’un certain nombre de tâches essentielles pour cette agence de renseignement dans les années 2004 – 2016.

Anatol Bukataru

Etiquette: ; ; ; ; ;