Iran, Russie et Turquie ne sont pas parvenus vendredi à surmonter leurs divergences sur la question d’Idleb, laissant planer l’inconnu sur le sort de ce dernier grand bastion insurgé en Syrie, où la communauté internationale redoute l’imminence d’une catastrophe humanitaire.

Iran, Russie et Turquie ne sont pas parvenus vendredi à surmonter leurs divergences sur la question d’Idleb, laissant planer l’inconnu sur le sort de ce dernier grand bastion insurgé en Syrie, où la communauté internationale redoute l’imminence d’une catastrophe humanitaire.

Etiquette: ; ; ; ;