«Nous faisons de notre mieux pour créer un système financier indépendant pour les relations et la coopération bancaire de l’Europe avec l’Iran», a déclaré Janusz Lewandowski, président du groupe du PE pour les relations avec l’Iran.

Il a tenu ces propos lors d’une réunion avec Kazem Jalali, chef du groupe d’amitié parlementaire iranien avec le Parlement européen.

Le responsable a déclaré que les entreprises européennes souhaitent développer la coopération avec l’Iran.

Lors de la réunion, le député iranien a pour sa part appelé l’UE à prendre des mesures pratiques pour mettre en œuvre l’accord nucléaire conclu entre l’Iran et les puissances mondiales en 2015.

L’Europe doit prendre des mesures concrètes et fermes , a-t-il noté.

Le responsable a condamné l’unilatéralisme américain et a appelé à mettre fin à cette approche dans le monde.

Le président américain Donald Trump a exercé des pressions sur l’Iran et le 8 mai, il a annoncé que Washington se retirerait de l’accord nucléaire iranien et imposerait de nouvelles sanctions nucléaires dans le pays.

La plupart des puissances mondiales, y compris la Russie, la Chine et l’Union européenne, ont souligné à maintes reprises que le maintien de l’accord était dans l’intérêt de la paix et de la sécurité mondiales.

Etiquette: ; ;