A Nîmes, France, une une Peugeot a foncé sur la foule lors de la féria, faisant deux blessés, dans la nuit de jeudi à vendredi. L’auteur des faits a tenté de fuir, avant d’être interpellé et molesté par la foule. Une enquête pour «tentative d’homicide volontaire» a été entamée.


Un automobiliste a blessé légèrement deux personnes dans la nuit de jeudi à vendredi à Nîmes en voulant foncer sur des piétons, avant que son véhicule ne soit arrêté par une barrière de sécurité, rapporte l’AFP.

L’accident s’est produit vers 1h00 du matin vendredi. Selon les témoignages recueillies par l’agence, le Nîmois de 32 ans a foncé en direction d’une cinquantaine de clients d’un bar, «l’Instant T», qui se trouvaient dans la rue devant l’établissement.

Sa voiture, une Peugeot blanche, a terminé sa course empalée dans une barrière de sécurité installée en prévision de la féria de Nîmes qui doit débuter vendredi.

Plusieurs témoins de la scène incistent à ce que le coupable a crié «Allah akbar» au moment des faits.

Etiquette: ;