Les puissances européennes tente de créer un canal de paiement pour faire des affaires avec l’Iran afin de contrer les sanctions américaines ont rapporté les médias occidentaux.

Les Etats de l’Europe sont en pourparlers sur le lancement d’un canal de paiement qui permettrait aux entreprises européennes de commercer avec l’Iran dans le cadre des efforts visant à défier les sanctions américaines et à maintenir un accord nucléaire historique avec Téhéran, selon le Financial Times.

Selon l’article, la France, l’Allemagne et la Grande-Bretagne, signataires européens de l’accord sur le nucléaire, ainsi que des responsables de l’UE, travaillent sur ce sujet pour être opérationnel en novembre.

L’objectif des décideurs politiques européens est d’aider les entreprises européennes et iraniennes à préserver les avantages commerciaux qui ont persuadé Téhéran de signer l’accord de 2015 visant à réduire son programme d’énergie atomique, ont déclaré des diplomates selon le quotidien britannique.

Le Financial Times a également cité des remarques de porte-parole français, allemands et britanniques pour confirmer que des efforts sont en cours pour trouver un moyen de maintenir des relations économiques avec l’Iran, notamment en achetant du pétrole.

L’UE, conformément à ses vœux de préserver l’accord sur le nucléaire après le retrait des Etats-Unis en mai, a également rétabli le «statut de blocage», un mécanisme visant à dissuader les entreprises européennes de se conformer aux sanctions américaines sur le commerce avec l’Iran.

Etiquette: ;