Les dirigeants des deux Corées, Kim Jong-un et Moon Jae-in, ont annoncé mercredi 19 septembre s’être mis d’accord sur certaines mesures visant à dénucléariser le Nord. Le président nord-coréen va se rendre à Séoul dans un « avenir proche ».

Для плеера требуется установить Flash Player

La visite serait historique. À l’issue d’un sommet à Pyongyang avec le président sud-coréen, Moon Jae-in, le leader nord-coréen Kim Jong-un a annoncé, mercredi 19 septembre, qu’il comptait effectuer « dans un avenir proche » une visite à Séoul. Une venue qui pourrait intervenir cette année, à moins de « circonstances particulières », a précisé le président sud-coréen.

Par ailleurs, Moon Jae-in a ajouté devant les caméras que la Corée du Nord avait accepté de « fermer de façon permanente » son site de tests de moteurs de missile de Sohae et le pas de tirs de Tongchang-ri « en présence d’experts des nations concernées ».

La Corée du Nord, sous le coup de multiples sanctions du Conseil de sécurité de l’ONU en raison de ses programmes nucléaire et balistique interdits, a effectué de nombreux lancements de missiles depuis ce site. Mais elle en a aussi tiré d’autres endroits, et notamment de l’aéroport international de Pyongyang, ce qui relativise la portée de l’engagement pris par Kim Jong-un.

DOSSIER : Relations entrecoréennes

Etiquette: ;