L’Organisation mondiale du commerce (OMC) examinera la demande de la Chine visant à imposer une sanction commerciale annuelle de sept milliards de dollars aux produits américains, en raison du non-respect par les Etats-Unis des règles de l’organisation, a-t-on appris vendredi de source de l’OMC basée à Genève.

L’arbitrage a été déclenché automatiquement après que les Etats-Unis eurent informé l’OMC qu’ils s’opposaient au niveau de représailles proposé par la Chine début septembre.

La Chine est soutenue par l’OMC en 2016 dans un litige portant sur des mesures antidumping prises par Washington contre certains produits chinois. Ce litige remonte à décembre 2013, lorsque la Chine avait déposé plainte auprès de l’OMC pour contester les pratiques de l’administration américaine. Les Etats-Unis ont eu jusqu’au 22 août pour se conformer à la décision de l’OMC.

Selon les règles de l’OMC, si le membre concerné conteste le niveau de représailles, la question doit être soumise à l’arbitrage qui doit être achevé dans les 60 jours suivant la date d’expiration du « délai raisonnable ».

Etiquette: ; ; ;