La cote de popularité d’Emmanuel Macron est au plus bas. Dimanche 23 septembre, un sondage Ifop annonce une cote à 29 %.

Alors que la rentrée, tout en réforme, est difficile, Emmanuel Macron ressent le besoin de se rapprocher du MoDem de François Bayrou. La journaliste Danièle Soprtiello considère que « les retraités quittent Emmanuel Macron pour retourner à droite et les jeunes, touchés par le chômage, se tournent vers les extrêmes ».

Cela expliquerait pourquoi le président a besoin de François Bayrou. La journaliste ajoute : « Il a besoin de l’électorat de centre droit et du MoDem, parti d’élu avec un véritable maillage territorial, ce que n’a pas La République en marche (LREM). On sent une volonté de l’exécutif de reconquérir les territoires ruraux », notamment « en luttant contre les déserts médicaux ».

Etiquette: ; ;