Le vice-président indonésien Muhammad Jusuf Kalla a noté que son Etat continuerait à soutenir le peuple palestinien jusqu’à l’obtention de son indépendance complète.

C’est ce qui ressort d’une allocution prononcée par le vice-président indonésien aux réunions de la 73ème session de l’Assemblée générale des Nations Unies, dans la ville américaine de New York, et qui se poursuivront jusqu’au lundi prochain.

Kalla a mis l’accent sur la nécessité à ce que la communauté internationale ne demeure pas muette face à la Cause palestinienne et qu’elle appelle à la tenue de négociations urgentes aptes à rendre la solution à deux Etats une chose concrète.

Le haut responsable indonésien a relevé le danger et la détérioration de la situation humanitaire de millions de Palestiniens, à cause des pratiques israéliennes.

« La situation actuelle ne se contente pas de saper les fondements du processus de paix seulement mais détruit tout espoir des Palestiniens et notre espoir aussi », a-t-il poursuivi.

Il a, par ailleurs, appelé la Communauté internationale à respecter ses engagements et à assumer ses responsabilités partout dans le monde, y compris dans la région du Moyen-Orient.

Etiquette: ;