Au cri de « Non, pas lui! », des dizaines, voire des centaines, de milliers de Brésiliennes ont manifesté samedi 29 septembre contre le candidat d’extrême droite à la présidentielle Jair Bolsonaro.

Les plus grandes manifestations se sont déroulées dans les métropoles de Rio de Janeiro, Sao Paulo et Brasilia. Au total 62 villes, selon le site internet d’informations G1, ont vu des femmes descendre dans les rues, à huit jours du premier tour d’une élection à laquelle Bolsonaro est le favori.

Alors que les cortèges se dispersaient sans incidents en soirée, les organisateurs ont estimé que 500.000 personnes avaient participé au mouvement lancé sur les réseaux sociaux, tandis que la police militaire indiquait qu’elle ne fournirait aucun chiffre.

Etiquette: ; ;