La Serbie a encore un niveau accru de préparation au combat, a déclaré le ministre de la Défense de ce pays, Alexander Vulin.

Selon lui, il n’existe actuellement aucune situation préoccupante, mais les autorités compétentes continuent de surveiller la situation.

« L’augmentation de l’état de préparation au combat sera effective jusqu’à ce que la situation au Kosovo-Metohija se clarifie et nous ne serons pas certains que rien ne représente un danger pour la vie des Serbes sur ce territoire », a déclaré Vulin.