Le « oui » l’a très largement emporté dimanche au référendum marqué par une forte abstention organisé pour que les Macédoniens se prononcent sur le changement de nom de leur pays afin de se réconcilier avec la Grèce et de s’arrimer à l’Europe ainsi qu’à l’Otan.

Для плеера требуется установить Flash Player

C’est désormais au parlement de « confirmer la volonté de la majorité », a peu après dit à l’AFP le Premier ministre Zoran Zaev, ce scrutin consultatif devant désormais être validé par les deux tiers des députés.

Etiquette: ; ;